L’AVENTURE AVEC UN GRAND A, MADE IN BURMA

blading burma 4.jpg

Quoi de mieux pour inaugurer ce nouveau départ pour Oh bim ! que la dernière claque visuelle que je me suis prise et l’occasion d’écrire pour la toute première fois sur du roller ?

L’absence de cette discipline jusqu’à présent n’est pas due à un manque de considération, tout au contraire, mais seulement à une facilité d’approche sur d’autres thématiques. Ce qui est plutôt paradoxal, sachant que la ville de Strasbourg (chez moi) et ses alentours regorgent de très bons athlètes, dont certains qui figurent parmi les meilleurs mondiaux. On y reviendra une prochaine fois…

Ce que je souhaite partager avec vous aujourd’hui, ce n’est pas seulement un film. C’est 17 minutes de fraîcheur, de partage, de respect, mais aussi et surtout d’humanité. Il s’agit du film Blading Burma, réalisé par Dom West et produit par Vine St Cinéma. Le défi pour moi maintenant, c’est de vous retranscrire assez fidèlement la qualité visuelle et technique de cette production, mais aussi les valeurs qu’elle véhicule !

blading burma 1.jpg

On retrouve Gav Drumm, Joe Atkinson et Mathieu Heinemann en Birmanie, un pays aussi connu sous les noms de Burma ou bien Myanmar. Un territoire marqué par une série de dictatures militaires depuis le début des années 60, mais qui a opéré dernièrement une transition vers une démocratie pacifiste. Il pourrait paraître hostile, mais malgré son isolement, un groupe de riders roller s’y est créé et c’est à leur rencontre que sont partis les trois amis. Accompagnés de l’association Myanmar Skate ainsi que de Dave Payne, ils se sont rendus dans différents spots du pays, sont partis à la rencontre des locaux et ont partagés leurs expériences.

blading burma 7

Parce que oui, Gav, Joe et Mathieu en ont des choses à partager ! Pour ceux qui ne les connaissent pas encore (je dis bien « encore » parce que j’espère bien qu’après cet article, vous allez aller regarder quelques-unes de leurs vidéos !), on peut dire que ce sont clairement des pointures dans leur domaine ! Quand le britannique Joe Atkinson n’est pas en train de parcourir le monde, il excelle sur les plus gros contests de la planète, tandis que Gave Drumm, l’australien, figure parmi les plus talentueux de sa génération et Mathieu Heinemann, et bien c’est juste l’un des meilleurs riders que la France ait vu naître !

Ce qui est hallucinant, sans parler de la technique, et du style unique de chacun d’entre eux, c’est l’humanité qui se dégage, autant de la part des riders, que des locaux qui semblent libérés, réellement ouverts et qui inspirent une réelle pureté.

blading burma 5

La magie de ce film, c’est de voir ces deux cultures totalement différentes confrontées, mais de n’en entrevoir que la passion et la beauté du partage.

Alors oui, je vais utiliser les grands mots, pour moi, c’est un chef-d’œuvre ! Un grand bravo à toute l’équipe, au réalisateur ainsi qu’aux riders qui m’ont offert un spectacle dont je ne risque pas de me lasser !

Tout ce qui me reste à faire, c’est de vous laisser regarder le teaser, et si vous voulez voir la suite, c’est par ici (alors oui, ça coûte 10$, mais honnêtement, vous ne le regretterez pas !).

LE FILM

DOM WEST – VINE ST CINEMA 

GAV DRUMMJOE ATKINSONMATHIEU HEINEMANN

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s